Les Gaullistes logo

 

 

AUX AMIS DU FORUM POUR LA FRANCE ET DU R.P.F
AUX GAULLISTES DE CONVICTION

 
 
Une réunion hier samedi à Paris
 
Dans ce genre de réunion, différente de celles organisées par le Forum, on constate plusieurs choses.

1) une superbe évolution des amis du Forum, les thèmes les plus pointus, souvent ceux qui attirent le moins malgré leur importance, sont totalement intégrés par nos amis. Une preuve ; l'intervention de notre ami  : Etienne Tarride sur la Constitution tout y était. Tous nos amis se sont imprégnés de conséquences rencontrées, à cause d'une entreprise de démolition organisée par nos gouvernants.

L'homme de l'art  a démonté, expliqué . Une étude sur la salle a permis de voir, l'intérêt que  nos amis portaient sur  un sujet autrement plus délicat que celui de ce monde politique issu d'une presse de surface, qui sépare les partis les uns des autres, sans que personne ne connaisse vraiment le sens des idéologies des uns ou des autres; l'Ami Etienne a déjà travaillé ce matin sur un papier qui sera diffusé.

2) Les gens commencent à accepter, que la politique soit  extrêmement compliquée : qu'il ne suffit pas de bavarder, qu'il faut des connaissances :  
La démocratie fête ses 2523 ans et  elle est toujours incomplète. Signe qu' un mouvement (il ne peut y avoir de parti démocrate) comme une idée, évolue  sans cesse, c'est là aussi, comme pour l'ensemble de la politique un énorme travail à effectuer.

Rappelons en restant dans le sujet et pour aller vers l'autre clan, que la République qui fête cette année  ses 2403 années d'existence, évolue, elle aussi, chaque jour et qu'elle évoluera sans cesse.

C'est ensuite, et c'est là que le bât blesse, un énorme travail de diffusion, de pédagogie à effectuer. C'est la phase la moins élaborée pour l'instant, beaucoup pensent qu'en répétant des phrases en provenance du café du commerce, ils arrivent à tout résoudre. NON rappelons nous en 14, ceux qui étaient planqués et qui se retrouvaient aux terrasses des cafés. Ah si l'on nous écoutait, oui mais si eux avaient entendu le bruit du canon, la péroraison des stratèges des terrasses de café aurait laissé place à d'autres sentiments.

Les propositions de l'Amiral Debray : service militaire et rappel du rôle social de l'Officier, dessiné par le Capitaine Lyautey ont été reçues avec chaleur par les participants. Nous en ferons un thème de débat lors d'une réunion du Forum, le rôle de l'Officier, son désintéressement doivent servir de modèle à d'autres sociétés ne serait-ce celle du monde politique.

Intervention de Jacques Cotteray, celui a osé se présenter au Conseil Général contre les deux grands partis politiques de l'époque PS et UMP et qui a gagné deux fois de suite. Je rappelle souvent qu'il n'a pas sollicité un troisième mandat, uniquement parce qu'il pensait ne pas rendre services à ses électeurs, majorité et opposition distribuant les subvention en oubliant l'élu non encarté dans l'un des deux camps.

En écoutant celui qui est allé au charbon, les gens et surtout les plus jeunes ont compris, qu'il fallait avant tout se mettre au travail et non seulement, lorsque l'on est éloigné des grands partis, faire transpirer son amour pour les autres.

Nous avons évoqué nos grands combats : TVA Sociale : Budget de la défense : DOM COM - monde francophone, langue, Etienne Tarride nous a milité pour le retour du septennat, nous avons rappelé les grands principes qui devraient être suivis par le Quai d'Orsay.

Sébastien Nantz, l'organisateur de la réunion a évoqué le besoin du retour au Gaullisme et le grand sujet de société : cette autre voie : La participation qui doit associer les actionnaires aux employés.

D'autres sujets ont été évoqués, besoin de la recherche du juste équilibre, dans tous les domaines.
Belle réunion avec des gens intéressés et intéressants : un jeune a donné son sentiment sur les valeurs que la jeunesse ne trouvait plus en fait : nos jeunes, sans but, sans travail, sans avenir s'ennuient, période toujours énonciatrice de changements souvent brutaux.
 
Henri Fouquereau

 

Retrouvez-nous sur le site du RPF

http://www.rassemblement-du-peuple-francais.org/